Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Actualité

Actualité

· Actus

Stop aux lingettes dans les toilettes!

Dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 et en application des gestes barrières, de nombreux habitants utilisent des lingettes désinfectantes pour nettoyer les surfaces ou se laver les mains. Des pratiques vertueuses sauf lorsque ces lingettes ne sont pas jetées au bon endroit.

Même estampillées « biodégradables », les lingettes nettoyantes et/ou désinfectantes ne se désintègrent pas assez vite (3 mois en moyenne) et bouchent les canalisations d’écoulement des eaux usées.

Il faut donc impérativement jeter ces textiles à usage unique dans la poubelle noire, celle prévue pour les  déchets ménagers non recyclables, et non dans les toilettes, pour éviter d’obstruer les réseaux d’assainissement.

Jeter ses lingettes aux toilettes : quelles conséquences ?

- 1ère conséquence : pour assurer la continuité du service, les agents de Lorient Agglomération, actuellement en effectifs réduits du fait de la crise sanitaire, doivent intervenir plus fréquemment pour déboucher les réseaux de canalisations. En jetant vos lingettes à la poubelle, vous leur permettez de continuer à intervenir sur d’autres situations urgentes en toute sécurité.

- 2ème conséquence : les lingettes perturbent le fonctionnement des postes de relevage et des stations d’épuration, en imposant des interventions plus fréquentes des agents sur les équipements de dégrillages (étape du traitement qui permet de retenir les plus gros déchets contenus dans les eaux usées). Les stations traitent biologiquement les eaux usées avant de rejeter les eaux épurées dans le milieu naturel. Or, une quantité excessive de lingettes peut impacter l’efficacité du traitement. En jetant vos lingettes à la poubelle, vous contribuerez donc directement à préserver l’environnement.

- 3ème conséquence : les lingettes jetées dans les toilettes coûtent cher à la collectivité. Les seules opérations d’entretien des réseaux et postes de relevage mobilisent 7 agents à l’année. Pensez aussi que votre propre branchement d’assainissement peut s’obstruer, engendrant des désagréments nombreux (mauvaises odeurs, débordements des eaux usées…) et des réparations qui seront à votre charge. En jetant vos lingettes à la poubelle, vous évitez de nombreux désagréments et l’augmentation de vos factures !

Quelles sont les consignes à suivre et les alternatives possibles ?

  • Pour vous laver les mains, privilégiez plutôt l’eau et le savon.
  • Pour nettoyer vos surfaces, favorisez les produits d’entretien écologiques : vinaigre blanc, savon noir, produits éco-labellisés.
  • Si vous utilisez des lingettes, jetez-les dans le bac des déchets non recyclables et surtout pas dans les toilettes.
  • Tout comme les lingettes, les protections périodiques, cotons-tiges, médicaments, lentilles de contact, gants ou encore les couches peuvent endommager les réseaux de canalisations et sont donc à déposer dans le bac des déchets non recyclables.
  • Rappel : les produits polluants comme la peinture et le white spirit (à rapporter en déchèterie), l’huile de friture (à rapporter en déchèterie) ou encore les médicaments (à rapporter en pharmacie) ne sont pas à jeter dans l’évier ou les toilettes.

Le saviez-vous ?

  • D’après la WWF, les lingettes jetables sont 12 à 16 fois plus chères et créent 20 fois plus de déchets que les nettoyants classiques.
  • Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), les lingettes et les couches-culottes représentent plus de 10 % des ordures ménagères des français.
  • En 2018, des lingettes jetées dans les toilettes ont provoqué un début de pollution dans un cours d’eau du Morbihan.

 

> Retour aux actualités

 

Créé par La rédaction

 

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres actualités

VOS SERVICES