Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Magazine les nouvelles

Magazine Les Nouvelles

· L'AGENDA DES NOUVELLES

Une édition sous le signe de la Galice

La joie et la chaleur des Celtes du Sud : c’est ainsi que se présente cette 49e édition du Festival Interceltique de Lorient, avec de belles têtes d’affiche et une programmation particulièrement énergique.

Les temps forts
Le retour de Soldat Louis, le nouvel album de Nolwenn Leroy, les 70 ans du Bagad Kem- per... Les grands rendez-vous se  bousculent dès le samedi 3 août lors de la soirée d’ouverture  Galice, où le folklore rencontre  la musique symphonique avec  la Banda de Gaitas de Forcarei  et de nombreux invités. À suivre (22h), l’équipage de Soldat  Louis pour fêter 30 ans de carrière et un album sorti en 2018, Quelques nouvelles du front. À noter, un peu plus tôt en journée, la finale du championnat  national des bagadoù de pre- mière catégorie : qui prendra  le titre au bagad Cap Caval ? Dimanche, l’incontournable Grande Parade des nations  celtes et ses 3 500 musiciens et danseurs en costumes (10h,  départ pont de Carnel), ou pour les lève-tard, le Triomphe des sonneurs à 19h devant le Grand  Théâtre. En soirée (22h), c’est Nolwenn Leroy qui présente son  album Folk, ponctué de reprises de Jacques Higelin, Nino Ferrer ou Francis Cabrel.

Lundi 5 août, la Grande Nuit de la Galice rassemble 150 artistes issus du meilleur de la  scène galicienne : José Manuel  Lopez, Abraham Capeiro... Mardi 6,  la finale du concours déjanté de cornemuses Kitchen Music soufflera sur le quai de la Bretagne (14h), et le soir (22h) l’infatigable Goran Bregovic sera accompagné de l’Orchestre  symphonique de Bretagne.

Le plus breton des Galiciens, Carlos Núñez, invite le bagad  Cap Caval et Alan Stivell le jeudi 8 (22h), tandis que le  bagad Kemper retrouve Red Cardell pour célébrer les 70  ans du bagad avec une nouvelle création, Nerzh. Enfin comme  chaque année, les Nuits Interceltiques mêlent danses, chants et musiques de toutes les nations celtes en sons et  lumières (22h, stade du Mous- toir), et le grand Fest Noz fait  danser la salle Carnot (21h30).

Année de la Galice : l’autre Finistère !
Vigo, La Corogne, Saint-Jacques  de Compostelle... On connaît les  grandes villes de Galice, communauté autonome espagnole qui bénéficie d’un climat très proche de celui de la Bretagne. Des falaises balayées par le  vent, l’assaut répété des vagues contre les falaises, l’alignement des plages et des ports, un goût prononcé pour la mer  et la défense farouche d’une langue et d’une culture locales.  La Galice est un territoire de  caractère, idéal pour façonner des artistes authentiques et à  forte personnalité :  Mercedes  Peón, Carlos Núñez, Milladoiro,  José Manuel López « Josel e », Xosé Lois Romero ou encore les jeunes du collectif Aliboria...

Le festival des enfants
Les enfants sont aussi à la fête pendant le Festival Intercel- tique. Si de nombreux spectacles peuvent se vivre en famille  (Grande Parade, concerts, fest noz, Nuit Interceltique), les  petits bénéficient également  d’activités conçues pour eux, comme les ateliers de danse  bretonne (de 6 à 10 ans, Jardin  des arts et des luthiers à 14h30),  les jeux traditionnels bretons (Breizh Stade), ou encore la Journée jeunes le 7 août  avec jeu de piste autour des jeux bretons, initiation au gouren (lutte  bretonne) et concours de boules  (Breizh Stade dès 14h).

À noter deux nouveautés cette  année : la Parade des enfants, ou Bragadenn ar re yaouank, et la mise en place d’un ser- vice accueil de loisirs pour les 4-12 ans (sur inscription en ligne). Rendez-vous samedi 10 août, avec les enfants des  cercles Armor Argoat, Bugale an Oriant, Celtique Brizeux et  Fistouled-Lann-Ester qui se retrouvent pour présenter leurs créations respectives et danser ensemble au son du bagadigan  (bagad enfant) de Sonerien an  Oriant. Ils défileront depuis le  Palais des congrès (départ vers  14h30) jusqu’au Jardin des arts et des luthiers. En parallèle, le nouvel accueil de loisirs propose chaque jour plusieurs activités : création de figures  celtes et d’armoiries celtiques,  initiation à la danse bretonne et  aux chants bretons, initiation à  la plongée, découvertes d’instruments celtes, des contes et légendes...

Programmation complète sur www.festival-interceltique.bzh et en temps réel avec l’application mobile du FIL


Le badge de soutien
5 euros pour soutenir le FIL et s’offrir des spectacles originaux. Le badge de soutien vous ouvre, sur toute la durée du festival, les portes du quai de la Bretagne, du quai et de la place des Pays Celtes, du pavillon  de la Galice, du Palais des congrès, de la salle Carnot, du Breizh Stade et de l’auditorium du cercle Saint-Louis. 5 euros par personne et pour 10 jours, avec un accès aux concerts, conférences, concours, rencontres sportives et animations culturelles qui jalonnent le festival.

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES