Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Magazine les nouvelles

Magazine Les Nouvelles

· DOSSIER

Un nouveau réseau pensé pour tous

Après différentes études et enquêtes de terrain puis une large période de concertation, Lorient Agglomération a lancé son nouveau réseau de transport le 7 janvier.

Il a été entièrement repensé et modifié en profondeur : nouveaux tracés des lignes, création de pôles de correspondances et parfois redéfinition des arrêts. Alors que la dernière restructuration datait de 2007, avec l’ouverture du pont des Indes  entre Lorient et Lanester, il était devenu nécessaire d’adapter la desserte à l’évolution du territoire (créations de lotissements, développement de zones d’activités, ouverture de la nouvelle gare de Lorient) et de la mobilité (usage grandissant de modes alternatifs à la voiture), et à l’amélioration du réseau avec  de nouvelles voies réservées aux bus en direction de Plœmeur et Quéven.

Exploitées par la CTRL, près de 40 lignes régulières  desservent l’agglomération avec un tracé de lignes  plus structuré tout en étant plus simple, plus fluide et plus lisible pour tous  :

  • 4 lignes urbaines à haute fréquence qui vont desser- vir toutes les 12 ou 15 minutes les villes de Lorient,  Plœmeur, Larmor-Plage, Quéven, Lanester
  • 7 lignes principales
  • 4 lignes express dont 3 périurbaines en provenance  de Plouay, Inzinzac-Lochrist, Languidic et du Port de pêche à destination de Lorient Gare d’échanges ou des lycées
  • 4 lignes de bateaux complétées de lignes dominicales et estivales
  • 6 lignes de proximité et 12 lignes de correspondances assurent la desserte de l’ensemble des villes de l’agglomération.

Laissez-vous tenter par le nouveau réseau de la CTRL !
Le nouveau réseau de transports CTRL en service depuis le 7 janvier  intègre plusieurs innovations qui tiennent compte de l'évolution des modes de déplacements, de la multiplication des voies bus et de l’ouverture de la nouvelle gare à Lorient.

1. Un réseau plus rapide
Les lignes T1 à T4, dites lignes haute fréquence, constituent la colonne ver- tébrale du réseau, avec une fréquence de 10 à 15  minutes entre chaque bus aux heures de pointe. Elles desservent les zones les  plus denses de l’agglomération en empruntant, notam- ment, les voies bus en site propre. Des lignes express périurbaines ont été créée  afin de rejoindre plus rapidement les com- munes éloignées du centre urbain (40, 41, 42). La numérotation a d’ailleurs été totale- ment revue pour mieux identifier les caractéristiques de ces lignes. Les lignes 10 à  16, appelées lignes principales, partent  du centre de l’agglomération pour rallier  les communes. Les lignes30 à 35 jouent  la proximité pour des trajets de courtes  distances sur une commune ou entre  communes voisines. Les lignes maritimes inchangées s’appellent B1 à B5. Les lignes 100 à 111 assurent la correspondance pour  vous emmener sur les lignes principales du réseau. Cette numérotation est identique en semaine, le week-end  a insi qu'en  soirée. Sur de nombreuses lignes, il n'y a plus de changements d'horaire durant les vacances de l'année scolaire.

2. Un réseau plus souple
L ’offre de transport à la demande, déjà existante, est peu connue des usagers. Si l’itinéraire et les arrêts de ces lignes sont fixes, elles fonctionnent sur le principe de la réservation préalable et ne sont déclenchées qu’à la demande d’un ou plusieurs usagers. Ces lignes couvrent des trajets qui ne nécessitent pas l’ouverture  d’une ligne régulière compte tenu de la faible fréquentation mais sont très utiles au quotidien pour les habitants, comme par exemple Bubry centre/Plouay gare routière ou Quistinic/Languidic centre. Dans le nouveau réseau, cette offre est renforcée  : 

  • Sur l’île de Groix afin  d 'offrir aux habitants et aux visiteurs   une  liaison entre le port et une trentaine de hameaux, à l'arrivée et  au départ du bateau.
  • Sur le secteur de Kerpont afin de faciliter les déplacements  dans le périmètre de cette vaste zone d’activités à cheval sur Lanester et Caudan, qui compte de nombreuses entreprises et enseignes commerciales.

3. Un réseau plus adapté
Le réseau 2019 prend en compte de nouvelles habitudes  de déplacements et les secteurs qui se sont développés (habitat, zones d’activités, espaces de loisirs). Ainsi, afin  de faciliter les déplacements des actifs, certaines lignes démarreront plus tôt et finiront plus tard. C’est le cas par exemple sur les lignes T1, T2 et T3 : le premier bus passera vers 6h tandis que la dernière rotation vers 22h et après minuit le week-end.

Par ailleurs, le secteur de Lorient La Base, en plein développement, est intégré à la ligne T2, une ligne à haute fréquence aussi bien en semaine que le week-end. Une desserte très attendue pour se rendre dans les nombreuses entreprises de la zone ou à la Cité de la Voile Éric Tabarly.

4. Un réseau plus connecté
Si les fiches de ligne existent toujours, l’application CTRL ,  gratuite, est très pratique pour avoir en poche tous les  horaires, toutes les lignes, mais surtout  pour composer votre itinéraire. Géolocalisé grâce à votre smartphone, vous pouvez ainsi connaître l’arrêt  le plus proche de vous.

Grâce à l’application, vous pouvez accéder à l’ensemble du réseau y compris les services dits de proximité (SP). Si ces lignes, destinées principalement aux scolaires et aux salariés des entreprises, sont  accessibles à tous, vous pouvez composer votre itinéraire en les intégrant.

 

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES