Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Magazine les nouvelles

Magazine Les Nouvelles

· DOSSIER

Handicap : le territoire a souvent tracé la route

Alors que l’accès des personnes handicapées à toutes les situations ou activités de la vie quotidienne est de plus en pris en compte, le territoire fait figure de précurseur dans le domaine, notamment grâce au centre de rééducation de Kerpape situé à Plœmeur.

Michel Busnel a été médecin chef puis directeur du centre de rééducation de Kerpape de 1972 à 2005. Thérèse Lemoine a été éducatrice sportive à Kerpape et élue à la Ville de  Lorient, en charge des personnes handicapées, de 1989 à 1995. Tous les deux gardent en mémoire le tournant qu’ont marqué les championnats d’Europe  handisport de basket organisés à Lorient en 1987. « On a assisté à une prise de conscience de la part des habitants qui ont vu des personnes handicapées venues de tout le continent, souligne Thérèse Lemoine, elle-même ancienne athlète paralympique de haut  niveau qui a participé en tant qu'escrimeuse à  trois Olympiades en 1980, 1984 et 1988.  Les gymnases de la ville faisaient salle comble. Il y avait des rencontres tous les soirs avec un public venu de toute la région. Les commerçants ont compris qu’il fallait faire un effort pour que tout le monde accède à leurs magasins. »  Pour Michel Busnel, ces championnats « ont fait sortir le handicap de Kerpape. Mais à l’époque, tout était plus compliqué , rappelle-t-il.  Vous pouviez bénéficier d’un poste adapté dans votre entreprise et devoir franchir trois marches pour aller aux toilettes ».

Des améliorations visibles
Alors qu’au niveau national, Simone Veil a porté en 1975 une loi cadre en faveur des personnes handicapées, Lorient fera peu à peu figure de précurseur  pour l’insertion des personnes en situation de handicap. « Nous a vons travaillé main dans la main avec les élus, se rappelle Michel Busnel.  Des associations se sont développées pour favoriser la construction de logements sociaux adaptés, l’accès à l’emploi, aux  commerces... » Côté transports, un service spéci- fique pour les personnes à mobilité réduite (PMR), a été mis en service par la CTRL, dès 1977. « Les  ministres venaient régulièrement voir ce qui se faisait pour le dupliquer ailleurs en France. Nos équipes étaient intégrées dans les équipes de recherche des différents ministères (santé, habitat, sport...) en tant que conseiller ». « Lorient a été la première ville de France à prendre conscience de la nécessité d’inté- grer les personnes handicapées », confirme Thérèse Lemoine.

Quelques décennies plus tard, la dynamique  demeure. Un véritable écosystème s’est créé autour de Kerpape, reconnu nationalement pour son expertise en matière de rééducation mais aussi  ’adaptation de l’environnement aux personnes  handicapées. Le centre est partenaire de la chaire universitaire maintien à domicile qui a vu le jour à  Lorient, au sein de l’Université de Bretagne Sud, avec pour objectif de permettre aux personnes de  vivre le plus longtemps possible dans leur logement  grâce à des outils connectés. Aux côtés d’autres partenaires, notamment la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), le fonds de dotation Kerpape anime le concours Start-up et handicaps dont la deuxième édition s’est conclue le 7 février dernier.

Pour leur part, communes, sites de loisirs ou hébergeurs ont entamé de réelles améliorations pour accueillir les personnes en situation de handicap. « Un bel exemple de ce qui peut être fait si on travaill  en commun, c’est ce qui existe à la Cité de la Voile, explique Gisèle Guilbart, vice-présidente à Lorient  Agglomération. Tous les handicaps ont été pris en compte avec des bornes d'accueil équipées de boucles magnétiques pour les malentendants, des vidéos avec sous-titrages, un livret facile à lire et à comprendre  (FALC) pour les personnes déficientes intellectuelles  ou encore un dépliant en braille. »  « Depuis 20 -25 ans j’ai vu une nette amélioration sur le territoire , conclut  Thérèse Lemoine. Ici, on traite vraiment le sujet du  handicap, y compris celui du vieillissement. »

50 ans de prise en compte du handicap :

  • Septembre 1969 : Premiers Jeux internationaux omnisports et omnihandicaps à  Kerpape
  • Juin 1975 : Loi  d'orientation en faveur des  personnes handicapées et l'accessibilité de  la ville
  • 1977 : Création d’un service spécifique de transport PMR à la CTRL
  • 1987 : Championnat  d’Europe handisport de basket en fauteuil roulant à Lorient
  • 1988 : Signature par la Ville de Lorient de la charte Ville et handicap
  • 1989 : Création à la Ville de Lorient de la délégation aux personnes handicapées
  • 1992 : Lorient nominée à un concours national pour sa politique en faveur des personnes handicapées

E brezhoneg
Un teuliad e anv HIT (Namm Neveziñ Tiriad) zo bet kaset get un daou-ugent kevelour bennak dre ar vro d’ar C’hentañ Ministr àr-lerc’h ar galv da raktresoù Tiriadoù neveziñ a vennantez (TIGA). Un teuliad nevezus zo anezhañ, ken nevezus arall e balioù. An teuliad-se zo unan ag ar 24 zeuliad zo bet dibabet en dro gentañ, asambl get Meurgêrioù evel Bourdel, Lyon, Rouen, Strasbourg. Bremañ emañ é kenstriviñ evit ar c’hourfenn ma vo dalc’het un dek raktres bennak hag a glasko gounit 450 milion a euroioù edan dek vlez

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES