Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Magazine les nouvelles

Magazine Les Nouvelles

· DOSSIER

A Ploemeur, un éclairage sobre

L’utilisation de lampes à led et une réduction de l’intensité de l’éclairage la nuit ont permis une diminution de la facture de 30%

Avec 3 890 points lumineux (lampadaires de rue, lumières encastrées dans le sol ou candélabres autour des bâtiments), la facture d’électricité de la Ville de Ploemeur (18 000 habitants) s’élevait à 150 00 euros en 2010.  Aujourd’hui, cette facture a été réduite, de 30%, soit 20 000 euros économisés par an.

« Nous étions déjà passé aux lampes à sodium qui donnent cette couleur jaune orangé, explique Joseph Landais, chargé de mission développement durable. (elles remplaçaient les lampe à vapeur de mercure et consommaient déjà moins ). Mais nous avons choisi depuis quelques années la technologie led, qui est bien connue pour consommer encore moins à puissance d’éclairement égale. Nous avons déjà installé 1 000 leds, soit 30% du parc. Nous avons remplacé toutes les boules de lotissement ; elles avaient tendance à éclairer le ciel ! ».

Ce changement a demandé quelque ajustements afin de ne pas donner la sensation aux habitants que les rues étaient moins éclairées. Si quelques zones d’ombre existaient lors des premières installations, les nouvelles lampes ont un faisceau lumineux plus large et se voient de loin.

La Ville a également choisi de baisser la tension (ou luminosité) de l’éclairage public, et donc la consommation d’électricité, de 20% à partir de 22h et de 50% à partir de minuit. Quant à tout éteindre, l’expérience a été tentée il y a dix ans. Mais le ressenti des habitants avait convaincu la mairie de faire marche arrière. « Aujourd’hui, nous avons des équipements tellement performants qu’on ne gagnerait pas grand-chose à éteindre la nuit », précise Joseph Landais.

Ploemeur a mené d’autres actions afin de réduire sa consommation d’énergie. Un gros travail de diagnostic et de comptage a été mené sur le patrimoine. Pour le fonctionnement de la piscine, un équipement très gourmand en électricité et en gaz pour chauffer l’eau des bassins, la rémunération du prestataire est fonction de la performance énergétique de l’installation. Par ailleurs, deux réseaux de chaleur au bois sont en projet. Le premier verra le jour sur la zone de Kerdroual, qui abrite notamment la prison, un EPHAD et les serres de la Ville de Lorient. « Ce sera  un réseau très rentable car ces structures consomment beaucoup », souligne Joseph Landais. Un autre sera construit autour de la piscine (et permettra un gain sur le chauffage de l’eau ).


Les communes font des économies

Après Lorient Agglomération et la Ville de Lorient en 2015, les trois communes de Ploemeur Hennebont et Larmor-Plage on rejoint la démarche Cit’ergie dont l’objectif est de mettre en place des actions concrètes  afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), diminuer les consommations d’énergie, développer des énergies renouvelables et améliorer la qualité de l’air. Cette démarche s'applique à toutes les politiques publiques de l’Agglomération – déchets, eau, transport, urbanisme, tourisme, etc., qui doivent contribuer aux objectifs du plan climat.

Labellisée Cit'ergie une première fois en 2015, Lorient Agglomération a  progressé dans tous les domaines et en particulier dans le domaine des services industriels que sont le traitement et la valorisation des déchets et la production d’eau potable et l’assainissement. A titre d’exemple, 20% d’électricité ont été économisés sur la production d’eau potable entre 2016 et 2018. Lorient Agglomération a développé la production d’énergies renouvelable avec l’installation de panneaux photovoltaïques  sur le toit de nombreux bâtiments ou en plein champ comme sur le site site d’enfouissement de déchets ultimes de Kermat. Lorient Agglomération atteint les 70% de réalisation de 60 mesures du référentiel Cit'ergie, ce qui la met dans le peloton de tête des territoires labellisés en France. De son côté, la Ville de Lorient a  mis en place un plan de réduction des consommations électriques  de l'éclairage public, notamment en réduisant l'intensité lumineuse la nuit.

 

+ d'infos sur le Plan Climat

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES