Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Magazine les nouvelles

Magazine Les Nouvelles

· DOSSIER

Où acheter local ?

Les produits locaux ne sont plus cantonnés aux magasins spécialisés ou aux marchés. Vous en trouverez dans la quasi-totalité des grandes surfaces.

Grande distribution

Toutes les grandes surfaces, de l’hypermarché à la supérette, proposent des produits locaux. C’est un formidable débouché pour les professionnels puisque ces grandes surfaces représentent 80% des achats alimentaires. Vous pouvez voir à l’entrée de certains de ces magasins le portrait des producteurs locaux partenaires, et il existe très souvent un rayon dédié, même s’il s’agit souvent de produits régionaux.

Les marchés

De nombreux producteurs locaux sont présents sur les marchés, bien qu’il soit parfois difficile de les distinguer des revendeurs locaux. Ces derniers peuvent avoir une adresse dans le territoire, l’afficher sur leur stand, et pour autant vendre des produits venus de plus loin. En général, l’origine locale d’un produit est valorisée. À défaut, mieux vaut poser la question. Il existe par ailleurs une Il existe par ailleurs une petite dizaine de marchés de producteurs locaux qui se tiennent souvent en fin d’après-midi.

Magasins de producteurs locaux

-Magasin de Beg Runio dans la zone du même nom à Quéven, dont la permanence est assurée par les professionnels eux- mêmes.(facebook.com/magasindeproducteurqueven).


-Magasin de producteurs de Kerhervy à Lanester : produits fermiers, frais et de saison, épicerie sucrée, épicerie salée, vins et boissons (www.facebook.com/marché de Kerhervy).

Les sites internet locaux

www.timiam.bzh : une plateforme qui recense à la fois les producteurs locaux et leurs points de vente, et propose des conseils pour favoriser l’alimentation durable. Elle se présente sous la forme d’une cartographie qui localise les producteurs, magasins, marchés, avec la possibilité de recherche par produits (légumes, fruits, viande), par label (bio, label rouge) et bien entendu par géolocalisation.


https://paysdelorient.viaterroirs.fr : cette plateforme, réservée aux professionnels tels que les restaurateurs ou les cuisines collectives, fonctionne comme un marché de territoire sur lequel acheteurs et vendeurs se retrouvent.

À côté de ces deux plateformes, il existe des sites qui fédèrent plusieurs producteurs, comme par exemple Le Comptoir d’ici (www.lecomptoirdici.fr) qui en a sélectionné 35, éleveurs et transformateurs, dont vous pouvez commander les produits. Vous pouvez les récupérer ensuite dans sept commerces relais de l’agglomération ou vous les faire livrer à domicile si vous habitez Lorient, Lanester, Ploemeur ou Larmor Plage. Un autre site, le Drive fermier de Languidic (www.drive-langducteurs.com), permet de commander en ligne et de récupérer les produits au local du drive situé dans le bourg ou encore à Pont-Scorff (www.facebook.com/LespaniersduScorff) et sur le site www.optim-ism.fr (panier de produits bio). Plusieurs producteurs proposent de la vente en ligne via leur propre site. C’est le cas par exemple du thé de Languidic, des rillettes d’autruche de Guidel, des ormeaux de Groix.

Un site régional

www.produits-locaux.bzh recense les producteurs de toute la Bretagne (plus de 1 500 inscrits), même si une recherche par géolocalisation est possible. Chaque fiche détaille les produits et le mode de vente.

Les marchés de producteurs locaux

  • Bubry, vendredi à 18 h30, La Madeleine
  • Caudan, vendredi de 16 h à 19 h, place Le Léannec
  • Hennebont, vendredi de 17 h à 20 h devant la mairie
  • Inzinzac-Lochrist, samedi de 9 h à 12 h30, place François-Mitterrand à Lochrist
  • Lorient, mardi de 16 h à 19 h, place de l’Hôtel de ville
  • Plouay, jeudi de 18 h à 20 h, place de la Mairie
  • Pont-Scorff, mercredi de 17 h à 19 h place de la Maison-des-Princes
  • Quéven, jeudi de 16 h à 19 h, place de la Ville de Toulouse

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES