Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Magazine les nouvelles

Magazine Les Nouvelles

· TÉMOINS

Ils sont passés par la Mission Locale

Trois jeunes témoignent de l'accompagnement dont ils ont bénéficié dans le parcours vers l'emploi.

Renan Gouronc, 24 ans, BTS conception de produits industriels au lycée Colbert à Lorient

"J'ai choisi un cursus recherché par le secteur mécanique"

« J’ai fait un BTS pour travailler dans la réparation automobile ou le service après-vente. Après, je me suis rapidement intéressé à l’expertise mais je n’ai pas trouvé de stage, même si j’étais prêt à bouger. Ensuite, j’ai effectué un service civique durant six mois à Lorient dans un atelier de réparation. Quelque mois après, ma mère m’a convaincu d’aller à la Mission locale car elle pensait que je serais mieux suivi. Après un premier rendez-vous, on m’a proposé de participer au dispositif Kart’emploi. J’étais en relation avec un professionnel, mon « parrain », qui pouvait me faire bénéficier de son réseau et je touchais une allocation. Je rencontrais mon conseiller une fois par semaine pour faire le point. Finalement, je me suis dirigé vers une formation que j’avais déjà en tête. C’est un cursus qui est recherché par Naval Group et par le secteur mécanique en général. Si je ne trouve pas par ici, j’élargirai mes recherches au Grand Ouest. »

 

Melissa Motte, 22 ans, formation Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport

"La Mission locale m'a aidée pour financer en partie ma formation"

J’ai d’abord suivi un CAP de coloriste/permanentiste, mais ce n’était pas bon pour mes problèmes respiratoires et d’asthme. Je suis allée à la Mission locale voir ce qu’ils pouvaient me proposer. J’ai suivi un parcours d’orientation professionnelle qui m’a permis de faire des recherches sur différents métiers et avec ma formatrice, j’ai ciblé le secteur de l’animation. Ensuite, j’ai pu effectuer gratuitement un stage pour avoir le BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur) grâce au dispositif SESAM de la Mission locale. Mais comme ce n’est pas une formation reconnue, j’ai tout de suite enchaîné un CQP (certificat de qualification professionnelle) animateur scolaire que m’avait recommandé la Mission locale. Grâce à ce diplôme, j’ai pu travailler deux ans en école élémentaire à la mairie de Lorient. Aujourd’hui je fais une formation dans le but de devenir directrice d’une structure d’animation. Là aussi, la Mission locale m’a aidée pour financer en partie cette formation.

 

Cédric Doucet, 20 ans, employé à Bigard

"J'ai finalement trouvé un emploi à plein temps en CDI"

J’ai passé un CAP puis un BEP en menuiserie, mais je n’ai pas réussi à trouver de stage ni d’emploi dans ce secteur. Après quelques temps, mon amie m’a conseillé d’aller voir la Mission locale. Ils m’ont proposé de bénéficier du dispositif Garantie Jeunes qui est réservé aux jeunes de moins de 26 ans sans ressources financières. Je touche une indemnité et en contrepartie, je dois attester de mes recherches. Ils peuvent aussi aider pour les démarches dans la recherche de logement. La Mission locale m’a ensuite conseillé de m’inscrire en intérim. J’ai finalement trouvé un emploi à plein temps en CDI chez Bigard, à côté de Quimperlé. Je vais suivre une formation de dix mois pour devenir boucher-désosseur. J’ai envie de découvrir ce secteur et on verra si ça me plaît ou pas. Je reste dans le territoire car pour trouver un travail ailleurs, il faudrait que j’aie un logement et pour trouver un logement, il faudrait que j’aie un emploi. C’est un peu un cercle vicieux.

 

 


11 antennes sur le territoire

Si le siège de la Mission locale est installé dans le bâtiment de la gare, à Lorient, sa nouvelle adresse depuis le 1er juillet, elle possède des antennes ou des permanences dans trois quartiers de Lorient et dans neuf autres communes de l’agglomération (Lanester, Hennebont, Ploemeur, Guidel, Riantec, Plouay, Gestel, Groix et Quéven). Créées en 1982 dans l'Hexagone, les Missions locales exercent une mission de service public de proximité avec un objectif essentiel : accompagner les jeunes de 16 à 25 ans dans leurs parcours d’accès à l’autonomie et à l’emploi. Elle est financée à hauteur de 680 000 euros par Lorient Agglomération. Dans l’agglomération de Lorient, tous les ans, plus de 3500 jeunes de tous niveaux scolaires (sans qualification à Bac+5) sont en contact avec la Mission locale et deux jeunes sur trois décrochent une situation d’emploi, de contrat en alternance ou de formation dans l’année.

Mission locale Réseaux pour l’emploi gare de Lorient, 9 bis place François-Mitterrand
Contact : contact@mllorient.org - Tél. 02 97 21 42 05
Horaires d’ouverture : 8h30-12h / 13h30-17h30 - Fermé le mardi matin, le samedi et le dimanche
www.mllorient.org et sur Facebook, twitter et instagram.

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES