Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Magazine les nouvelles

Magazine Les Nouvelles

· TERRE

Déchèteries : un badge pour les habitants du territoire

Lorient Agglomération débute l’aménagement progressif d’un nouveau système d'accès à l’entrée de ses 13 déchèteries. L’accès aux sites se fera par le biais d’un badge délivré sur justificatif de domicile.

Pour plus de facilité d’utilisation et de rapidité de traitement, une version dématérialisée ou « e-badge » sera proposée en téléchargement sur smartphone. Vous n’avez aucune démarche à entreprendre tant que vous n’avez pas reçu dans votre boîte aux lettres le dépliant expliquant la nouvelle procédure et le calendrier de mise en place de ce système dans la déchèterie la plus proche de chez vous ou celle où vous avez l’habitude de vous rendre.

L’objectif, à terme, est de réserver l’accès de ces sites uniquement aux habitants des 25 communes de Lorient Agglomération. En effet, certains usagers des territoires voisins utilisent ces déchèteries, soit pour des raisons pratiques, soit parce que celles où ils sont censés se rendre ne sont pas aussi bien équipées. C’est le cas aussi des professionnels qui doivent pourtant utiliser les filières spécifiques qui leur sont réservées.

Ces nouvelles modalités d'accès par badge, couplées à une application, permettront notamment de mesurer la fréquentation, les matériaux déposés… de façon à adapter l’exploitation des sites et d’améliorer ainsi l’accueil des usagers. Grâce à l'application, les habitants disposeront d'informations pratiques sur leurs déchèteries comme, par exemple, les pics d’affluence.

La première déchèterie concernée par cces changements sera celle de Groix dans quelques semaines. Le système sera peu à peu étendu par secteur géographique, de sorte que tous les habitants en bénéficieront d’ici début 2022. Une période « à blanc » sera mise en place cette année pour laisser à tous le temps de s’équiper en badge.


Trop d’incivilités
Les incivilités et les agressions se multiplient à l’encontre des agents de déchèterie qui font pourtant un travail indispensable dans le domaine du recyclage des déchets. En quelques semaines, cinq agressions, dont une ayant entraîné une incapacité temporaire de travail de sept jours, ont été enregistrées. « Ce n’est pas simple tous les jours, explique Isabelle, l’une de ces agents. Il ne faut pas hésiter à s’imposer, par exemple lorsque quelqu'un veut jeter ses ordures ménagères dans une benne. Si on laissait faire, certains habitants balanceraient tout dans la benne des autres déchets, celle des déchets non valorisés. On est toujours en train de rappeler les consignes. On a l’impression que certains laissent leur civisme au portail. Ils se garent n’importe où, nous disent qu’ils sont pressés, qu’ils n’ont pas que ça à faire. » Rappelons cependant que ces faits concernent une minorité d'usagers. Lorient Agglomération rappelle qu’une plainte est systématiquement déposée dans ces cas-là.

En tant qu’agents chargés d'une mission de service public, les salariés travaillant en déchèterie sont protégés par l'article 433 - 5 du Code pénal qui réprime le délit d'outrage par des peines pouvant atteindre six mois d'emprisonnement et 7 500 euros d'amende. Par ailleurs, les atteintes à la personne sont punies par des peines allant jusqu'à trois ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende.

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES