Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Magazine les nouvelles

Magazine Les Nouvelles

· DOSSIER

"On s'est fait remarquer comme territoire pilote"

L’Agglomération est considérée comme un territoire en pointe pour l’accessibilité aux services publics des personnes handicapées.

Si aucun établissement recevant du public (mairie, école, piscine, stade...) ne peut être  construit aujourd’hui sans être accessible aux  personnes en situation de handicap (loi du 11 f évrier  2005), les communes ont dû planifier des aménagements pour les bâtiments déjà existants. À Gestel, Loïc Quéguiner, adjoint à la mairie, a pris le sujet à bras le corps. « Sur le terrain, on se rend compte qu’il y a de nombreux travaux à réaliser pour rendre  accessible l’espace public, explique-t-il. Si un bâtiment est accessible mais qu’une personne handicapée ne  peut pas se garer devant, ça ne sert à rien. »  Tous les services communaux (mairie, école, centre de loisirs...) et tous les arrêts de bus sont conformes. Mais la commune a décidé d’aller plus loin en consacrant une part de son budget travaux à des aménagements supplémentaires, comme le rabaissement des trottoirs ou des bandes d’éveil de vigilance devant  les passages piétons. « Dès qu’un logement est construit dans la commune, je vérifie dans le permis de construire qu’il sera accessible », ajoute l’élu.

Cette sensibilité particulière, Loïc Quéguiner l'a acquise durant sa carrière de pompier professionnel  mais également au sein de la commission intercommunale d’accessibilité (CIA) créée en 2009. Lorient  Agglomération a décidé d'y réunir les 25 communes de son territoire et tous les organismes et associations concernés par le handicap afin de donner une dynamique supplémentaire. « On s ’est fait remarquer comme territoire pilote , souligne Jean-Marc Léauté, délégué accessibilité à Lorient Agglomération, avec la création de l’application Handimap, l’équivalent d’un Mappy pour les personnes handicapées, et nous animons depuis cinq ans les ateliers d’accessibilité du  réseau national Villes inclusives de France. » Autre exemple de cette dynamique : près de 500 personnes  ont été formées à l’accueil de personnes en situation  de handicap, notamment dans les structures de tourisme. « En dix ans, nous a vons évolué dans tous les domaines même si de nombreux efforts restent encore à faire, notamment dans le domaine de l’accessibilité à l’information. »


Le combat de Yann Jondot
Maire de Langoëlan (Morbihan) et paraplégique, Yann Jondot œuvre activement à faire progresser l’accessibi- lité des communes. « Les pouvoirs publics ont donné aux  établissements un délai supplémentaire pour être accessibles, explique-t-il. Ce délai court jusqu’en 2024 pour certains lieux.  Je n’ai pas forcément envie d’attendre cette date pour que tout  soit accessible. » Yann Jondot propose donc aux communes une solution simple : mettre à disposition des personnes  handicapées, en mairie, une rampe d’accès et un amplificateur de son. Plus de 200 communes se sont déjà engagées dans cette démarche dont Yann Jondot espère qu’elle fera du  Morbihan le département le plus accessible de France.

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES