Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Article des nouvelles

Article des Nouvelles

· TÉMOINS

Au service des communes pour penser l'aménagement

À Lorient Agglomération, huit chargés d’études accompagnent les communes dans la définition de leur plan local d’urbanisme (PLU), un document qui détermine le développement d’un territoire sur 10 à 15 ans.


Le plan local d 'urbanisme (PLU), qui a succédé au plan d’occupation des sols (POS), est un document de planification urbaine, qui a vocation à organiser l’aménagement des villes et des communes. Il décline, à l’échelle communale, les grandes orientations d’aménagement et les usages  qui en découlent : espaces naturels et agricoles, formes urbaines, zones constructibles, espaces de loisirs etc... Pour résumer, il planifie, pour 10 à 15 ans, les aménagements à venir d’une commune. Afin d’aider ces dernières à déterminer leur projet en matière d'habitat, de centralités et de commerces, de déplacements, de qualité architecturale, d'espaces publics... huit chargés d’études sont missionnées par Lorient Agglomération.

Architectes, sociologues, géographes, paysagistes, ils mènent, sous l'autorité des maires, un travail fait de rencontres avec les élus et les habitants, de visites sur le terrain, d’études thématiques... Au-delà de l’aspect règlementaire, le but est de rédiger un projet d’aménagement et de développement durables (PADD) afin, selon les communes, de promouvoir la  transition énergétique, la dynamique commerciale, la centralité, la mixité sociale, la qualité architecturale du bâti, les déplacements doux, les paysages et la trame verte... Au final, le PLU doit a boutir à des règles simples et compréhensibles pour chacun des citoyens. Il est opposable au permis de  construire et à l’ensemble des autorisations de droit des sols.
 

LANESTER
Patrice Johan
Chargé d'études - Direction de la planification et du droit des sols - Lorient Agglomération

« Le PLU contribue au double objectif de production de logements confortables pour tous et de protection des espaces naturels. La ville de Lanester aujourd’hui se renouvelle sur elle-même en préservant un large espace naturel nécessaire au bien-être des habitants. Les habitants ne perçoivent peut-être pas les espaces agricoles ou naturels alors qu’ils représentent une surface supérieure aux parcs d’activités. Mais il y a une sensibilité qui émerge autour de la nécessité de préserver ces étendues qui recèlent une véritable utilité sociale avec la vente directe ou les circuits courts pour les cantines. »
 

QUISTINIC
Nathalie Le Guen

Chargée d'études - Direction de la planification et du droit des sols - Lorient Agglomération
« Nous réfléchissons avec les élus ensemble à ce que pourrait être Quistinic demain, pour chacun de ses habitants. Par exemple, nous effectuons des visites de terrain pour approfondir certains sujets comme les cheminements, le bocage, les bâtiments patrimoniaux en campagne... C’est une commune dont le caractère rural est très apprécié de tous. Elle bénéficie de nombreux atouts liés à la proximité de la nature mais elle est aussi soucieuse de conserver et développer  les commerces et l’offre de services qui viennent agrémenter la vie du bourg. Le PLU ne détermine pas seulement la localisation des zones constructibles : c’est un projet de territoire qui prend en compte la commune dans sa globalité et notamment les secteurs agricoles et naturels, les commerces, les secteurs d’habitat à densifier... Mon travail est d’accompagner les élus dans leurs projets de logements, commerces, équipements pour les mettre en musique. »
 

QUEVEN
Luther Béret

Chargé d'études - Direction de la planification et du droit des sols - Lorient Agglomération
« Notre travail est de sensibiliser à l’idée qu’il faut un équilibre entre tous les usages d’une ville : habiter, travailler, se déplacer, aller à l’école pour les enfants, faire ses courses, profiter des  loisirs... On essaie de se centrer sur le quotidien des habitants. Il doit pouvoir accéder de manière simple aux différents services qu’offre la ville (écoles, services publics, commerces, espaces publics, parcs et  jeux) et à ceux des autres communes. Le PLU facilite l’amélioration des déplacements doux (piétons/ vélos) vers les lieux les plus fréquentés et les arrêts de transport en commun par exemple. Il faut faire un  diagnostic très fin des services et des équipements et comprendre pourquoi certains fonctionnent et d’autres pas. J’ai fait pas mal de terrain à vélo ou  à pied et j’ai beaucoup discuté avec les habitants. Ça permet de mieux appréhender le territoire et d’apprendre beaucoup sur la commune. » 

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

VOS SERVICES