Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Article des nouvelles

Article des Nouvelles

· TERRE

80 degrés été comme hiver

Grâce au Fonds chaleur, la blanchisserie de Kerhoas Services bénéficie du solaire thermique pour produire l’eau chaude de ses lave-linges.

Si le lave-linge n’est pas l’appareil électroménager qui consomme le plus d’électricité dans l'habitation*, son utilisation à une échelle industrielle peut s’avérer gourmande en énergie. Dans les locaux de Kerhoas Services, à Larmor-Plage, le service de blanchisserie lave 350 à 400 kg de linge par jour, soit l’équivalent de 50 à 60 « machines » maison quotidiennes. Autant dire que  la consommation d’eau chaude pèse lourd dans la facture d’énergie de cet ESAT (établissement et service d’aide par le travail) spécialisé dans les services, qui emploie plus de cent personnes en déficience intellectuelle. « Notre consommation d’énergie est d’autant plus élevée que le linge que nous recevons doit souvent être bouilli, explique son directeur. Nous utilisons également beaucoup d’eau chaude dans notre atelier de lavage de légumes que nous livrons à des restaurants collectifs. Et cet atelier est désinfecté plusieurs fois par jour avec un jet d’eau chaude. »

Avec l’aide de Lorient Agglomération et grâce au dispositif Fonds chaleur, une étude a donc été  menée afin de s’orienter vers une énergie renouvelable. « Malgré un investissement lourd, les projets sont rentables à terme grâce aux dispositifs de sub- ventions et à l’augmentation des prix des énergies : fiscalité et prix de fourniture pour l’électricité, le gaz  et le fioul en particulier, souligne Simon Charrier, en charge du Fonds chaleur à Lorient Agglomération. C’est pour cela que nous proposons un accompagnement technique neutre afin que les chefs d’entreprises puissent se décider en toute connaissance de cause. » Une vingtaine de dossiers sont actuel- lement à l’étude, que ce soit pour des installations solaires thermiques, du chauffage bois ou de la  récupération de chaleur issue de la réfrigération ou de la congélation.

Ainsi, les études menées pour le compte de l’ESAT  ont permis de s’orienter vers la production d’eau  chaude grâce à des panneaux solaires thermiques. L’installation, d’un coût de 28 000 euros, a bénéficié de subventions à hauteur de 65 % par l’Agence de l’environnement de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et sera amortie sur 15 ans. Depuis le mois  d’août, 24 mètres carrés de panneaux solaires  fournissent une partie de l’eau chaude nécessaire à la blanchisserie. « Par une belle journée, l’installation produit 2 000 litres à 80 degrés, souligne Francis Dugay. S’il le faut, l’énergie supplémentaire est  fournie par une chaudière à gaz et les résistances des  machines à laver. » 


Pour bénéficier du Fonds chaleur,  vous pouvez contacter Lorient Agglomération au 02 90 74 74 45

* Le lave-linge est  classé 9e en consommation d’énergie parmi les équipements courants de la maison selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (le 1er est le combiné frigo-réfrigérateur).

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

VOS SERVICES