Accueil > Actualités > E brezhoneg > Keleier

Keleier

· BREZHONEG

Prest eo leurgêr gar an Oriant Kreisteiz Breizh

Meur a lodenn zo e leurgêr  nevez gar an Oriant Kreisteiz Breizh. Da gentañ,  ur sichenn vras e maen, evel un tapis  ledan, ha linennoù bras e greunit  gris sklaer. E-kreiz, ur garrezenn vras 1 800 m², treset gant gwagennadoù  paverioù  bihan teñvaloc’h hag a lak da soñjal er mor. Er garrezenn-se, enezennoù glazadur a ya d’ober kornioù kletoc’h, tachadennoù liorzhoù bihan ma c’hello an dud  azeziñ àr vankoù.

Pouezus eo ar leurgêr dre m’eo evel un  nor antre evit implijerion an tren ha  neuze evel « rakstal » Tolpad-kêrioù  an Oriant, emañ digor àr kreizig-kreiz  kêr. Kalonenn raktres monedone Pol  eskemm liesvodel an Oriant eo, gant  ur chadennad treuzdougen tro-ha-tro  dezhi : ar gar SNCF, gar ar c’hirri- boutin gant ar busoù hag ar c’hirri- boutin etre-kêrioù, ar servijoù feurmiñ  kirri ha beloioù.

Evit ar re a implij busoù  hag evit ar  varc’hhouarnerion hag an dud-àr- droad emañ bet soñjet da gentañ-tout, da lâret eo evit an darn vrasañ ag ar esonioù a zo da vonet d’an ti-gar ha d’an aveadurioù arall (60%). Evel-se e vez kaset ar modoù-se àr-raok un tammig, roet lec’h dezhe àr an tachad  foran ha kavet un diskoulm pleustrek evit bihanaat an dilaoskadennoù gaz  efed ti-gwer ha taliñ doc’h kudennoù ar chañchamant hin.

Lec’h a vo ivez evit ar c’hirri a ya d’ober 35% ag ar fesonioù a zo da  vonet d’ar gar, pa vo savet daou lec’h parkiñ (500 plas) ouzhpenn parklec’h  an Oriantiz (290 plas). Chanter ar parklec’h su, 215 plas ennañ, a vo achivet e fin 2019 hag a roy an tu da zonet buanoc’h d’an ti-gar, dreist-holl evit an dud dalc’het en o c’herzhed a c’hello monet gant ur bignerez 50 metr a-zoc’h dorioù an ti-gar.

Ne vo ket ankouaet an taksioù (5% ag ar fesonioù da vonet d’ar gar)  er stignad-se. Un dek plas bennak a vo e-tal an ti-gar ha daou blas « arsav berr » tost-tost evit sikour ar  veajourion sammet mat pe an dud  dalc’het en o c’herzhed. An daou blas-se a vo ouzhpenn an taksilec’h a zo anezhañ dija hag a vo dalc’het e ermaez norzh ar gar.

Kaset e vo ar raktres àr-raok ivez e karter norzh ar gar dre ma vo roet lañs  d’ur guzuliadeg gant ar benngaserion evit an enezennigoù B1 ha B2 a vo e  korn ar straed Beauvais hag ar Vali de Chazelles, ha d’ar marc’had evit  mestroniezh labourioù ar Leurgêr norzh a zo raktreset e achuamant e 2020.

  • Parvis : leurgêr
  • Gare : gar, ti-gar
  • Socle : sichenn
  • Minéral : (e) maen
  • Pavés : paverioù, pavezioù
  • Maritimité : mor
  • Iles : enezennoù
  • Végétales : glazadur
  • Train : tren
  • Jardin : liorzh
  • Location : feurmiñ
  • Voitures : kirri
  • Vélos : beloioù
  • Bus : busoù
  • Cyclistes : marc’hhouarnerion
  • Piétons : tud-àr-droad
  • Changement climatique : chañchamant hin
  • Stationnement : parkiñ
  • Personnes à mobilité réduite : tud  dalc’het en o c’herzhed
  • Taxis : taksioù

Le parvis de la gare Lorient Bretagne Sud opérationnel

Le nouveau parvis de la gare Lorient Bretagne Sud est organisé en différents espaces. D’abord un  grand socle minéral, comme un  vaste tapis et des grandes lignes de granit dans les teintes gris clair. Au cœur, un grand carré de 1 800 m², matérialisé par des ondulations de  petits pavés plus sombres, évoque  la maritimité. Dans ce carré, des îles végétales s’incrustent pour  composer des espaces plus intimes afin de permettre au public de venir  s’installer sur les bancs et d’utiliser l’espace comme des petits morceaux  de jardin.

Si le parvis revêt une importance particulière, c’est parce qu’il s’agit  d’une porte d’entrée pour les usagers du train et donc d’une « vitrine » pour le territoire de Lorient Agglomération, qui s’ouvre sur l’hyper-centre. Il est au cœur du projet de mobilités du Pôle d’échanges multimodal de Lorient  à partir duquel toute une chaîne de transports s’articule : gare SNCF, gare routière avec bus et cars inter urbains ou services de location voitures et vélos.

Sur cet espace, la priorité est donnée aux usagers des bus  cyclistes et piétons qui constituent  la majorité des modes d’accès à la gare et aux autres équipements (60%). Ceci contribue à encourager le développement de ces usages,  à donner toute leur place sur l’espace public et à apporter une  réponse concrète à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les transports face au défi du changement climatique.

La voiture qui représente 35% des accès à la gare, aura toute sa place  avec deux nouveaux espaces de stationnement en ouvrage (environ  500 places) en plus du parking l’Orientis (290 places). Le parking sud de 215 places sera livré fin 2019 et  permettra d’accéder plus rapidement à la gare, notamment pour les personnes à mobilité réduite via un ascenseur qui sera situé à 50 mètres des portes de la gare.

Les taxis (5% d’accès à la gare) auront  également toute leur place dans ce  dispositif par la réalisation d’une dizaine de places à proximité de la  gare ainsi que deux places « d’arrêt- minute » aux abords immédiats pour faciliter la prise en charge des voyageurs chargés ou des personnes à mobilité réduite. Ces emplacements s’ajouteront à la station-taxi existante et maintenue à la sortie nord de la gare.

La dynamique du projet se poursuivra également sur le secteur nord de  la gare avec le lancement d’une consultation auprès des promoteurs  pour les îlots B1 et B2 qui seront situés à l’angle de la rue Beauvais et du Cours  de Chazelles ainsi que le lancement du marché de maîtrise d’œuvre pour  la réalisation du Parvis nord dont la livraison est prévue en 2020.

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES