Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Actualité

Actualité

· Actus

Dysfonctionnement sur le réseau d’eau potable à Ploemeur

Après le dysfonctionnement survenu vendredi dernier sur le réseau d’eau potable de la commune de Ploemeur, Lorient Agglomération met tout en oeuvre pour en réduire les impacts sur les usagers.

Vendredi 7 juin, aux alentours de 7h30, un véhicule a percuté un poteau d'incendie rue du Douet Neuf à Ploemeur. Cet incident a provoqué une fuite importante ainsi que des accélérations significatives des vitesses de circulation de l'eau potable dans les réseaux. Ces deux phénomènes ont provoqué des manques d'eau sur le secteur de la côte ainsi que des phénomènes d'eaux colorées chez certains usagers.

L’exploitant du réseau, Veolia Eau, a été prévenu de l'incident à 7h45 et une équipe s'est immédiatement rendue sur place. Après avoir isolé la borne incendie endommagée et stoppé la fuite, les agents mobilisés ont démarré des opérations de purge à plusieurs endroits sur la commune. Ces opérations restent en cours afin de progressivement améliorer la situation.

Compte tenu de la vétusté du réseau sur la commune de Ploemeur, les incidents ont toujours un impact plus fort qu’ailleurs, ce qui explique que Lorient Agglomération et son exploitant rencontrent plus de difficultés à circonscrire le problème. Les réseaux d’eau potable sont en effet très sensibles aux perturbations hydrauliques : les manoeuvres de vannes, travaux, incidents sur réseaux tels que des casses, voire les prélèvements sur des poteaux incendie, sont susceptibles de provoquer des remises en suspension de dépôts et de dégrader la qualité de l’eau distribuée.

Bien que ne présentant pas de danger pour la santé, Lorient Agglomération recommande aux usagers de ne pas consommer une eau présentant un aspect trouble ou coloré et de solliciter auprès de l’exploitant une intervention de purge de réseaux. Le service clients de Veolia eau est joignable 24h/24 au 09 62 32 35 29 et met tout en oeuvre pour revenir à une situation normale au plus vite.

Il est vrai que certaines perturbations ne peuvent être endiguées facilement. Pour preuve, la casse survenue le 23 février dernier sur un réseau implanté à 3 m de profondeur sous le stade de stade de football communal (succédant à une précédente survenue 6 mois plus tôt), a nécessité de multiples interventions de l’exploitant pour purger le réseau à la suite de la réparation puis à l’occasion un mois plus tard des travaux de renouvellement de cette canalisation maîtresse (réalisés du 27 mars au 4 avril). Différents secteurs de la commune dont la localisation est assez diffuse ont été impactés.

Ces derniers jours, toujours en recherche d’amélioration de la qualité de l’eau distribuée, Veolia Eau et Lorient Agglomération ont testé une nouvelle méthode de nettoyage des canalisations à l’air et à l’eau, qui si lors de sa mise en oeuvre peut déstabiliser la distribution, sur un plus long terme pourrait s’avérer efficace pour apporter des solutions durables aux soucis de qualité.

Depuis la prise de compétence Eau et Assainissement en 2012, Lorient Agglomération conduit une politique intensive d’investissement sur tout le territoire, notamment destinée à renouveler des réseaux structurants anciens et par conséquent vétustes. « Depuis 2012, l’Agglomération a consacré 45,6 millions d’euros aux ouvrages de production et distribution d’eau potable et 45,1 millions d’euros au patrimoine assainissement. A Ploemeur par exemple, nous avons consacré sur la période plus de 8,5 millions d’euros à la politique de l’eau et l’assainissement, dont 4,2 millions au renouvellement des réseaux d’eau potable. C’est un investissement conséquent mais nécessaire compte tenu de l’ampleur des renouvellements à effectuer. Il se poursuivra dans les prochaines années pour parvenir à doter le territoire d’un réseau de qualité, et ce dans toute les communes. D’autres travaux sont également à l’étude à Ploemeur, notamment concernant la création d’une nouvelle unité de production d’eau potable et la poursuite des renouvellements des réseaux secondaires d’eau potable», précise Roger Thomazo, vice-président chargé de la politique de l’eau.

 

> Retour aux actualités

 

Créé par La rédaction

 

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres actualités

VOS SERVICES