Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Actualité

Actualité

· L'AGENDA DES NOUVELLES

Festival Interceltique aux couleurs de l'Écosse

Sous la devise "fort caractère, cœur battant, esprit universel", le Festival Interceltique de Lorient s’habille de tartan pour sa 47e édition sous le signe de l’Écosse. Musique traditionnelle ou actuelle, culture et gastronomie : l’Écosse est à découvrir pendant 10 jours, du 4 au 13 août 2017.

Ce sont les pipe bands écossais qui ont inspiré les bagadoù bretons , c’est l’Écosse qui était parmi les premiers participants du Festival des cornemuses en 1971 (devenu Festival Interceltique), ce sont les Écossais qui sont célébrés cette année à Lorient. Dix ans après son dernier passage en qualité de nation invitée, l’Écosse a encore beaucoup à faire découvrir. Cornemuses ou guitares électriques, la scène musicale écossaise est en perpétuelle effervescence. En Écosse, c’est la multitude qui règne : multitude de paysages, des plages aux montagnes, des forêts aux lochs ; multitude de whisky avec près d’une centaine de distilleries ; multitude d’îles qui sont plus de 800, multitude de festivals,fêtes et concerts. D’ailleurs, chaque année, Glasgow accueille le Championnat mondial de cornemuse tandis que les Highlands organisent le Championnat européen. Des kilts aux ceilidhs (bals écossais), de la langue gaélique au lancer de tronc, l’Écosse n’a pas fini de vous surprendre.

Une programmation internationale

Il y a bien sûr le meilleur de la scène écossaise,avec notamment de grands retours : celui d’Amy Macdonald (le 11 à 22h) qui vient présenter son nouvel album, Under Stars, entre folk, pop et rock, c’est l’une de ses deux seules dates en France. RunRig ensuite, qui revient aussi avec un nouvel album, The Story, pour un concert hors norme et énergique (le 12 à 22h).

Incontournable, le groupe Capercaillie et sa musique traditionnelle (le 7 à 22h, Grande Nuit de l’Écosse), mais encore Donald Shaw, musicien touche-à-tout qui présente un ciné-concert (le 5 à 21h), ou Corrina Hewat, instrumentiste de l’année aux Scottish Traditional Music Awards (le 12 à 21h30). Le reste des nations celtes est bien représenté dans la programmation avec The Celtic Social Club (le 5 à 22h), les Nantais de Tri Yann et invités (le 6 à 22h), les Irlandais d’Altan (le 9 à 22h), Sam Lee, jeune Londonien au style musical folk inventif (le 11 à 21h), un grand fest-noz avec Erwan Hamon, Janick Martin, l’Orchestre symphonique de Bretagne et Annie Ebrel (le 10 à 21h).

« Mes coups de cœur ? Il y en a beaucoup ! La classique Nuit de l’Écosse au Grand Théâtre est à ne pas rater. Le retour d’Amy MacDonald est un grand événement, tout comme celui de RunRig, les U2 écossais. Sam Lee, qui fait la une des grands magazines, a chanté une partie de la BO du film Le Roi Arthur, de Guy Ritchie. Et puis la belle soirée Fest-Noz avec Annie Ebrel et l’OSB, et l’incroyable Hevia, sonneur d’Amérique latine, en première mondiale à Lorient. Il y a 219 groupes différents cette année : vous aurez le choix ! » s'enthousiasme Lisardo Lombardia, directeur du FIL.

Des incontournables

Tout au long de la semaine, les animations sont nombreuses au Festival Interceltique. La Grande Parade des nations celtes, point d’orgue de la manifestation, rassemble plus de 3 500 artistes en costumes traditionnels dans les rues de Lorient, depuis le pont de Carnel jusqu’au stade du Moustoir (dimanche 6 à partir de 10h). À suivre en soirée, le Triomphe des sonneurs. Cinq Nuits interceltiques proposent musique et danses traditionnelles grand format, avec 500 artistes de toutes les nations celtes et 2h30 de spectacle (les 5, 6, 8, 9 et 10 au Moustoir). Très attendu, le Championnat national des bagadoù verra s’affronter les meilleures formations de première, deuxième et quatrième catégories (le 5 à 10h et 13h). À la salle Carnot, le traditionnel fest-noz fera vibrer le parquet chaque soir du 5 au 13 août et, pour mieux s’y préparer, de nombreux ateliers de danses sont organisés pour les adultes et les enfants. Côté sport, les voiliers de la Celtikup arriveront à Lorient les 5 et 6, tandis que le 23e GolfCelTrophy se jouera à Plœmeur et Quéven. Plus traditionnels, des concours de palet sur planche ouverts à tous (le 8), des jeux bretons (du 7 au 13), des concours de boules (les 9 et 10), un tournoi international de gouren (lutte bretonne, le 12) et le Championnat de Bretagne de tir à la corde (le 11).

Le badge de soutien

Le badge de soutien au FIL est renouvelé cette année. Pour 5 euros, il vous donne accès à différents lieux et événements du festival : les concerts du Quai de la Bretagne en soirée, les concours de pipe bands du Breizh Stade, le fest-noz de la salle Carnot ou encore les conférences de l’auditorium du Cercle Saint-Louis. Le badge est valable durant tout le festival. « Le badge a été créé au départ pour baisser les charges de la Grande Parade, qui est gratuite pour les spectateurs. C’est devenu une habitude, les gens sont contents de le retrouver chaque année, certains le collectionnent. C’est un petit geste pour le festivalier, comme un don au FIL. 56 000 badges ont été vendus l’année dernière », commente Lisardo Lombardia.

Programmation et billetterie : www.festival-interceltique.bzh 


Le FIL en chiffres

  • 10 jours de fête
  • 120 spectacles, dont 60% gratuits
  • 4 500 musiciens, chanteurs, danseurs...
  • 60 000 spectateurs pour la Grande Parade
  • 80 000 spectateurs payants
  • 750 000 visiteurs
  • Plus de 1 600 bénévoles

 

> Retour aux actualités

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

VOS SERVICES