Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Actualité

Actualité

· Actus

Au festival comme à la maison, trions et réduisons nos déchets !

Lorient Agglomération met en place un dispositif humain et matériel adapté au tri et à la gestion des déchets sur le FIL.

Qui dit festival dit foule... et forcément déchets. À titre d’exemple, ce sont plus de 150 tonnes qui ont été collectées sur l’édition 2016 durant les dix jours du festival. Un volume considérable qui nécessite le déploiement d’un dispositif humain et matériel adapté, et plus encore lorsque l’on souhaite encourager les visiteurs au tri sélectif !

 

La gestion des déchets sur le festival en quelques chiffres

  • Plus de 120 personnes (bénévoles, agents de collecte,…) mobilisées tout au long du festival pour assurer la bonne gestion des déchets.
  • Près de 40 « points tri » aménagés dans les lieux les plus fréquentés et 680 conteneurs supplémentaires installés pour répondre aux besoins des professionnels et des visiteurs.
  • En 2016, sur 10 jours de festival, ce sont 34 tonnes d’emballages, 22 tonnes de biodéchets, 32 tonnes de verres et 66 tonnes de déchets non recyclables qui ont été collectés.
  • En 2017, la gestion des déchets sur le festival a été financée par Lorient Agglomération à hauteur de 50 000 €. Ce budget comprend notamment les prestations d’accompagnement au tri et les animations de prévention (10 000 €) ainsi que la collecte et le traitement des déchets (40 000 €).

 

Un dispositif mis en place depuis 2003

Depuis 2003, Lorient Agglomération et le Festival interceltique travaillent ensemble pour mettre en place les meilleures conditions possibles pour assurer le tri sélectif des déchets des 700 000 visiteurs accueillis durant ces 10 jours de fête. Pour l’édition 2017, ce près de 70 bénévoles qui se relayent sur les différents points de restauration et dans les lieux de forte affluence pour encourager visiteurs et professionnels au tri des déchets. Au village celte par exemple, une grande brasserie en plein air, une dizaine de bénévoles sont devant les conteneurs pour aider les festivaliers à trier leurs déchets une fois leur repas fini. Facilement repérables avec leur tablier coloré, ils sont là pour rappeler que le tri des déchets ne se pratique pas qu’à la maison mais aussi durant le festival !

 

Des équipements de tri créés spécialement pour l’évènement

L’organisation de la gestion des déchets sur un évènement d’une telle ampleur n’est pas chose aisée. En effet, la forte fréquentation du site empêche la collecte des bacs de tri sélectif par les habituels camions-bennes. Pour pallier à ce problème, Lorient Agglomération a choisi de travailler avec Vél’Orient, une association de promotion du vélo utilitaire sur le Pays de Lorient, qui a imaginé une solution à la fois originale et écologique ! Se sont donc à bord de « vélos–side-cars » équipés de paniers en filets de pêche que nos ambassadeurs du tri arpentent les allées du festival pour ramasser les déchets des près de 40 « points tri » mis à disposition du public. Stockés par flux, dans un espace réservé durant la journée, ces déchets sont ensuite collectés et évacués par la société Loris après la fermeture du festival au public, vers 5h30 du matin. Ce n’est que vers 10h que les 50 agents finissent de nettoyer les différents sites et de collecter plus de 680 conteneurs supplémentaires spécialement installés pour le festival.

Afin d’optimiser le tri des déchets sur l’évènement, Lorient Agglomération a choisi de missionner l’association Les Connexions, une structure spécialisée dans le développement de la collecte sélective au niveau évènementiel. Une équipe composée d’une vingtaine d’agents-trieurs, reconnaissables par leur tablier coloré, viennent ainsi s’ajouter aux 43 bénévoles recrutés par le Festival Interceltique dans le cadre de cette 47ème édition pour sensibiliser le public, professionnels ou visiteurs, aux bons gestes de tri.

 

Des gobelets réutilisables consignés à 1 euro

Pour éviter de retrouver des milliers de gobelets vides par terre ou saturer les poubelles, les festivaliers sont invités à acheter pour 1 €, leurs propres gobelets réutilisables de 25 ou 50 cl. Une fois vide, ils peuvent les garder en souvenir de leur passage au festival ou alors les échanger ! Tous les bars de la ville sont dans l’obligation de les reprendre et de rendre les 1 € de consigne. Le remplacement du gobelet à usage unique par sa version réutilisable a eu des impacts très positifs sur la gestion des déchets depuis sa mise en place sur le festival. En effet, proposer un gobelet de meilleure qualité et surtout payant a permis de diminuer de manière considérable le nombre de verres trouvés à terre durant l’évènement. Ces gobelets durables sont également autant de déchets en moins à partir à l’enfouissement, chose qui, durant 10 jours de fête, représente un volume non négligeable !

 

Vous souhaitez organiser un événement ?

Voici deux guides sur les démarches à entreprendre et les solutions à privilégier pour bien gérer vos déchets avant, pendant et après votre évènement :

 Guide à destination des particuliers

 Guide à destination des organismes et associations organisatrices

 

 

> Retour aux actualités

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres actualités

VOS SERVICES