Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Magazine les nouvelles

Magazine Les Nouvelles

· MER

Nautisme : des formations en plein boom

Le développement des emplois dans les industries nautiques, plus de 3700 en une dizaine d'années, a conduit à la création de formations spécifiques.

« Il y a aujourd’hui quasiment autant d’emplois sur Lorient La Base qu’à l’époque de la base de sous-marins ! » Fabrice Parat-Yeghiayan, responsable des deux sites de l’AFPA (formation professionnelle pour adultes) à Auray et Lorient ne cache pas sa joie. « Il y a du travail sur toute la Sailing Valley bretonne et Lorient en est clairement le fer de lance.» Ces 10 dernières années, les emplois se sont effectivement multipliés dans le nautisme, surtout dans l’industrie. « Ils ont essaimé un peu partout dans de petites entreprises. C’est vrai que ce n’est pas flagrant à vue de nez, mais si on additionne toutes les créations, cela fait du monde ! Des PME et TPE, spécialisées sur un certain type de pièces de bateaux se sont développées en un temps record qui plus est sur le marché international. C’est le cas à Lorient de Marsaudon Composites, Plastimo, Lorima, Keroman Technologies...»

Des formations vraiment ouvertes à tous

Sur le territoire, de nouvelles formations ont vu le jour. Le Conseil régional de Bretagne, Pôle Emploi et Agefos PME, tous financeurs de la formation, ont été très réactifs « Il est très rare aujourd’hui de créer de nouvelles formations ; on assiste là avec le nautisme à un phénomène tout à fait spécifique », note Fabrice Parat-Yeghiayan. Composite haute performance, menuisier, agent de port, maître de port et prépa-rateur voiliers de course (unique en France)...« Ces métiers, qui se sont longtemps appris sur le tas, se professionnalisent. Le nombre de postes à pour-voir est tel que le réseau ne suffit plus aux entreprises pour recruter. Elles veulent des personnes opérationnelles rapidement. Par exemple, CDK Kero-man Technologies et Multiplast ont contacté l’AFPA pour lancer une formation composite haute performance avec des contrats à la clé !»

Le nautisme est donc pourvoyeur d’emplois à Lorient. « Des formations existent et c’est vraiment ouvert à tout le monde, souligne Gwennina Le Borgne, adjointe à la directrice et responsable d’équipe au Pôle Emploi Lorient Marine. Les personnes qui ont travaillé dans un métier nécessitant de la précision, sont particulièrement appréciées. Par exemple un ancien cuisinier est expert en dosage ; c’est une qualité recherchée dans la technique composite. »

Mais attention, ce n’est pas parce qu’il y a du travail sur Lorient que l’on doit forcément se former à Lorient. « Dans ce domaine, il faut s’habituer à être mobile. Les ports se recommandent entre eux des employés, les chantiers navals font la même chose. Avec le développement de la course au large, on peut aussi être amené à travailler partout dans le monde, note Gwennina Le Borgne. Une fois la formation et un peu d’expérience acquises, le réseau permet à chacun de rebondir et de saisir les opportunités. À condition, comme dans n’importe quel travail, d’être compétent, efficace, et agréable sur le plan relationnel. »

 

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

VOS SERVICES