Accueil > Actus > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Magazine les nouvelles

Magazine Les Nouvelles

· DOSSIER

Des itinéraires vélo de plus en plus nombreux

Les communes investissent dans des itinéraires cyclables qui permettent aux deux-roues de circuler en toute sécurité.

Calan

Une piste cyclable vers Kerchopine
Comme de nombreux aménagements prévus pour les deuxroues, la piste cyclable qui relie le bourg de Calan à Kerchopine (Cléguer) a rapidement trouvé son public. C’est en effet un moyen rapide et sûr pour les lycéens et les salariés de rejoindre l’axe routier Plouay-Lorient et une station de bus qui propose plus d’une dizaine d’allers-retours quotidiens vers Hennebont ou Lorient. « Les habitants pointaient souvent du doigt la dangerosité de la route pour rejoindre Kerchopine à vélo, surtout tôt le matin lorsqu’il fait nuit ou qu’il pleut, explique le maire de Calan, Pascal Le Doussal. Aujourd’hui, il y a une piste cyclable à part entière, beaucoup plus sécurisante pour les cyclistes. » « Nous avons conservé ce qui fait le charme du parcours en maintenant les talus et les arbres, souligne Pascal Le Doussal. La piste suit la route tout en alternant passage dans les champs et dans les bois. » * Cet investissement a bénéficié de subventions de la part de l’État, du Département et de Lorient Agglomération.

Lorient

Le passage des ronds-points facilité
C’était un point de passage délicat pour les cyclistes confrontés à une circulation dense, y compris de nombreux bus et le franchissement de plusieurs ronds-points. Depuis le haut de la zone commerciale de Keryado (lieu-dit Le Perroquet Vert) en direction du centre-ville, la municipalité de Lorient a réalisé plusieurs aménagements salués par les usagers de deux-roues. Le franchissement des ronds-points a été particulièrement soigné, avec, par exemple, le report de la circulation automobile sur une voie séparée. La signalétique de voirie a également été renforcée afin de prévenir les automobilistes de la priorité donnée aux vélos. Au total, plus de deux kilomètres supplémentaires de voies cyclables sécurisées pour mieux connecter « en mode doux » la gare – et donc le coeur de ville – au reste de la commune et au nord à la commune de Quéven.

Ploemeur

Une voie éclairée vers Lorient
Une grande partie de l’itinéraire le plus direct entre Ploemeur et Lorient, qui emprunte notamment le rond-point de Saint-Mathurin, la rue Dupuy de Lôme et passe par le parc d’activités de Soye, est aujourd’hui aménagée en site propre pour les cyclistes et les piétons. Que ce soit par le biais de noues (petits fossés), de haies, de pavé ou de mobilier urbain, les deux-roues sont clairement à l’abri des voitures et des bus. « C’est une piste qui a été pensée comme un trajet domicile-travail, explique Arnaud Frossard, directeur du secteur espace public. Nous avons soigné l’éclairage, avec des LED, et la voie permet aux vélos de se croiser facilement. » Cette piste cyclable est reliée aux tronçons cyclistes adossés à la route circulaire qui fait tout le tour de Ploemeur. Elle permet ainsi à tous les habitants de circuler à vélo en toute sécurité.

Quéven

Direction la plage
Avec la sécurisation du passage du pont sur la RN 165 et de la traversée de la voie d’accès à la RN au niveau du rond-point du Mourillon, les habitants de Quéven ont désormais un itinéraire vélo (10 km) qui les mène jusqu’à la plage en passant, notamment, par la voie verte des Kaolins (Ploemeur-bourg/ Le Courégant). « Il y avait une forte demande de sécurité de la part des cyclistes, souligne Stéphane Maupin, responsable études et voiries à la mairie. Le passage du pont et du rond-point sert aussi aux salariés des entreprises des zones environnantes pour aller déjeuner ou à d’autres personnes pour rejoindre l’aire de covoiturage le matin. » Et le tronçon de piste qui mène vers Quéven a été soigné, avec une largeur de trois mètres, une allée d’arbres et une bande en herbe qui le sépare de la chaussée.


Une subvention pour les vélos électriques
Mise en place il y a un an par Lorient Agglomération, la subvention pour l’achat de vélos à assistance électrique, vélos pliants ou vélos cargos a rencontré un succès inattendu. Plus de 1 000 foyers ont bénéficié de cette aide, prolongée jusqu’à la fin de l’année, montrant l’intérêt grandissant des habitants du territoire pour l’usage du vélo. 89 % de ces vélos ont été achetés dans des magasins du Pays de Lorient, que ce soit dans des grandes surfaces, des magasins non spécialisés en vélo ou auprès d’établissements spécialisés vélo ou sport. Les vélos à assistance électrique représentent la majorité des dossiers présentés (96,7 %). Pour bénéficier de cette aide, rendez-vous sur www.lorient-agglo. bzh rubrique services/aide achat vélo.

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES